3 grandes familles d’instruments sont enseignées dans notre école de musique :

  • Les BOIS : la Flûte Traversière, le Hautbois, la Clarinette et le Saxophone
  • Les CUIVRES : la Trompette, le Trombone, l’Euphonium, le Cor et le Tuba
  • Les PERCUSSIONS : du simple bloc de bois au Glockenspiel en passant par la Batterie.

La riche variété de sons des bois s’obtient par la vibration d’une colonne d’air. En dépit de leur nom, ils ne sont pas toujours en bois, souvent en métal, en ivoire ou en os. Ce sont des instruments à anche ou des flûtes.

La clarinette :

Un instrument de musique à anche simple et corps cylindrique.

Sa sonorité est caractérisée par un son doux, chaleureux et rond.

La Flûte Traversière :

Une flûte particulière car elle se joue de côté.

Aujourd’hui en métal, elle était faite à l’origine en bois.

Sa sonorité est brillante et argentine.

Le Hautbois :

Un instrument de musique à anche double et corps conique.

Son timbre peut être puissant et sonore ou doux et charmeur, clair ou plein de rondeur et de chaleur.


Le Saxophone :

Un instrument de musique en laiton, à anche simple, battante.

C’est l’anche, en bois, qui produit le son.

Sa tessiture est vaste et sa sonorité veloutée.

Ce sont des instruments à vent car le son est produit par la vibration de l’air. Toutefois, ils ont une caractéristique spéciale: l’air est mis en mouvement par la vibration des lèvres du musicien. On les appelle cuivres, car ils sont souvent fabriqués en cuivre jaune (laiton), mais d’autres sont faits en métaux différents ou en d’autres matériaux (défense, coquillage ou corne).

Le Cor d’Harmonie :

Il est caractérisé par son embouchure, son corps conique, son large pavillon et un ensemble de pistons.

Son son est doux et riche en harmoniques.

L’Euphonium :

Cuivre d’origine anglaise doté de 3 ou 4 pistons.

Il se différencie par un corps plus gros.

Sa sonorité est plus douce et plus ronde.

Le Trombone à coulisse :

C’est l’un des rares instruments à vent dont la maîtrise ne nécessite pas l’utilisation individuelle des doigts.

Il a un son plus brillant que celui des euphoniums mais son registre est plus grave que celui d’une trompette.

La Trompette à pistons:

Elle est constituée d’une embouchure, permettant au musicien de souffler et de produire un son, et d’un long tube.

Les pistons sont des mécanismes qui permettent de modifier les notes jouées.

Le Tuba :

C’est l’instrument le plus grave de la famille des cuivres.

La sonorité varie en fonction de la géométrie globale, et notamment de la proportion de tube conique ou cylindrique par rapport à la longueur totale.

 

 

La famille des percussions comprend une vaste gamme d’instruments, produisant des sons lorsqu’ils sont frappés, secoués ou grattés.

La Batterie :

C’est un ensemble d’instruments de percussion (de type fûts et cymbales).

Ils sont disposés pour être joués par une seule personne à l’aide de baguettes et de pédales.

Le Xylophone et le Marimba  :

Le xylophone est un instrument de musique constitué de lames qu’on frappe avec des petits maillets.

Les lames produisent un son brillant et pénétrant.

Le marimba est un xylophone africain à résonateurs.

Les Timbales d’orchestre :

Elles sont constituées d’un fût en cuivre couvert d’une peau. L’instrumentiste en joue en frappant la peau avec des baguettes spéciales.

À l’aide d’une pédale, la tension de la peau peut être augmentée ou diminuée, influençant le son produit.

 

Pour plus de renseignements nous vous recommandons l’excellente encyclopédie virtuelle du site :

Lire la suite : Vie de l’Ecole de Musique